Le peuple salasse se révèle être l'ancêtre du peuple valdôtain. Trois écoles expliquent l'origine du peuple salasse. La première prétend que ce pays a été occupé, dès le début, par les Celtes installés sur cette terre depuis mille deux cents ans avant notre ère; la deuxième soutient qu'à l'origine ces montagnes étaient peuplées de Ligures et que les Celtes ne sont venus que par la suite; la troisième aboutit au compromis et retient que le peuple salasse serait né d'une composante celto-ligure.

Quoi qu'il en soit, tous acceptent l'influence de la religion druidique et de coutumes fortement liées aux usages celtiques, notamment la pratique de la transmission orale des traditions.


Dze te saluyo ami
avouè lo poudzo.
Salu pe ton cor
Salu pe ton espri
Salu pe ta fameille
Salu pe ta Patrìa

En l'an 25 avant notre ère, les Salasses ont été victimes d'un génocide ordonné par l'empereur Auguste: 36.000 tués ou vendus comme esclaves et 8.000 jeunes enrôlés de force dans les légions romaines.

Après la domination romaine, les Valdôtains ont retrouvé leur indépendance et leur autonomie, jusqu'en 1861, date où la famille de Savoie a fait entrer la Vallée d'Aoste dans le royaume d'Italie, sans la moindre consultation du peuple. Le pays a été à nouveau baillonné sous la dictature fasciste de Mussolini. Après la fin de la deuxième guerre mondiale, les Valdôtains ont retrouvé leur autonomie à statut spécial, reconnue par la Constitution de la République italienne.


Découvrez " Lo Flambò, Le FLAMBEAU "
Revue du Comité des Traditions Valdôtaines.
3, rue Tillier, 11100 Aoste. Italie.
Paraît quatre fois l'an. Seule revue culturelle, valdôtaine et francophone en Vallée d'Aoste.
Abonnement - adhésion : Italie 20 euro ; Europe 28 euro ; Autres 32 euro.
 


Accueil - Pays - Peuple - Particularismes - Écrire